Replanter des chrysanthèmes

Chaque année, pour la Toussaint, les chrysanthèmes colorés à petits ou gros boutons floraux fleurissent les tombes de nos proches. Malheureusement, une fois fanés ou gelés, beaucoup finissent à la poubelle. Si vous avez un jardin, sachez qu’il est tout à fait possible de replanter ses chrysanthèmes en pleine terre puisqu’il s’agit de vivaces qui, d’un automne à l’autre, embelliront à nouveau vos plates-bandes.

1/ A quelle période mettre ses chrysanthèmes en terre ?

En général, après quelques jours de fleurissement sur les pierres tombales, les chrysanthèmes seront enlevés. Récupérez-les et plantez-les avec leur pot en pleine terre, dans un espace abrité des vents froids en veillant à laisser le sommet au même niveau que le sol. Couvrez d’un bon tapis de feuilles mortes ou de paillis. Quand le gel aura fait son œuvre, coupez les tiges de votre chrysanthème au ras du paillis. Le printemps revenu, sortez le chrysanthème de son pot et plantez-le en pleine terre.
Vous pouvez aussi mettre votre pot de chrysanthème à l’abri, dans un garage par exemple, tout l’hiver et le sortir pour le planter au printemps.

2/Quel sol pour mes chrysanthèmes ?

Le chrysanthème n’est pas difficile en termes de sol à la condition qu’il soit bien drainé. L’eau accumulée risquerait de pourrir les racines. Pour améliorer la prise de votre chrysanthème, ajoutez un peu de compost bien mûr dans le trou de plantation. Suivant les variétés, il est nécessaire d’espacer les plants de 40 à 80 cm.

3/Quelle exposition pour mes chrysanthèmes ?

Le chrysanthème aime la chaleur donc il appréciera tout particulièrement un emplacement au pied d’un mur ensoleillé et surtout à l’abri des vents froids. A noter toutefois que le chrysanthème ne résiste pas aux températures descendant en-dessous de – 5°.

4/ Quel entretien pour mes chrysanthèmes au fil des saisons ?

Les chrysanthèmes aiment les sols frais. Il faudra donc arroser régulièrement vos plants sans les noyer pour autant. Un apport d’engrais dès la reprise végétative c’est-à-dire au printemps est recommandé. En été, on peut également pincer les bourgeons pour favoriser le fleurissement automnal. Enfin, en hiver, on réduit les tiges de moitié et on paille abondamment les pieds de chrysanthèmes.

Tous nos conseils sur l’univers floral