Anticiper sa succession

La succession est l’acte par lequel une personne transmet son patrimoine à une ou plusieurs personnes après sa mort. Le testament est un document dans lequel une personne mentionne les règles selon lesquelles son patrimoine sera partagé. Pour diverses bonnes raisons, il est sûr d’anticiper sa succession. Cela peut par exemple se faire à travers un testament, la forme de succession la plus répandue.

1/ La donation

La donation est une solution bien pratique pour anticiper sa succession. C’est un contrat grâce auquel une personne procède à la transmission immédiate et irrévocable son ou ses biens à une autre personne. Ici, celui qui donne est appelé donateur et celui qui reçoit est le donataire. La donation se fait depuis le vivant du donateur. Une fois que la donation est faite, le donateur n’est plus en mesure de récupérer ses biens sauf dans certains cas précis. Par exemple, la donation peut être révoquée lorsque le donataire ne remplit pas les conditions qui lui ont été imposées par le donateur. L’annulation est aussi possible en cas d’ingratitude du donataire envers le donateur.
C’est pour cela que cet acte ne doit pas être pris à la légère. La donation peut porter sur les biens mobiliers et immobiliers, mais ils doivent appartenir au donateur. Le choix du donataire est fait librement par la personne qui désire donner. Il peut s’agir d’un membre de sa famille ou d’une personne avec laquelle il n’a aucun lien de parenté.

2/  Éviter les troubles familiaux après son décès

Anticiper sa succession est très important pour réduire ou éviter la naissance de troubles au sein des membres de sa famille. La répartition des biens est faite de votre vivant et selon vos droits, vos envies. Vous prenez le temps d’expliquer à chacun des membres de la famille, les raisons qui vous ont poussé à répartir vos biens comme vous l’avez fait. Vous prenez le temps de créer une situation harmonieuse autour de vous pour éviter la naissance de guerres ou de troubles entre les membres de la famille, ce qui peut les diviser.

Dans la plupart des cas, il est plus sûr de demander l’accompagnement d’un notaire compétent lorsqu’il faut anticiper sa succession. Cela permet de respecter les règles en la matière et procéder à une bonne anticipation.

Découvrez nos conseils sur les démarches administratives